Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/20/d330328428/htdocs/combs-tamie/wp-content/themes/suffusion/functions/media.php on line 666

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/20/d330328428/htdocs/combs-tamie/wp-content/themes/suffusion/functions/media.php on line 671

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/20/d330328428/htdocs/combs-tamie/wp-content/themes/suffusion/functions/media.php on line 684

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/20/d330328428/htdocs/combs-tamie/wp-content/themes/suffusion/functions/media.php on line 689

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/20/d330328428/htdocs/combs-tamie/wp-content/themes/suffusion/functions/media.php on line 694
Tamié – Page 2 – Projet Tamié 2014
Août 062014
 

Chose promise chose dûe, voici le parcours « officiel » !

Les dernières corrections de trajectoires ont rajouté 5 km. Enfin, la montée au Col de la Madeleine s’effectuera par la D76 et non par la montée traditionnelle. Plus difficile, mais aussi plus bucolique. Paraît-il…

Boucle Saint Jean de Maurienne – Tamié


Août 062014
 

Le dernier article remonte à plus de 4 mois… Il est temps de faire le point sur l’évolution du projet.

Pour rappel, lors de la dernière Assemblée Générale, il a été décidé à l’unanimité que 3 étapes de Combs-la-Ville à Tamié, c’était trop difficile à organiser d’un point de vue « logistique » (logement, vêtements, chaussures, etc…). Le choix s’est alors porté sur une seule étape, de Villefranche à Tamié, soit 180 km. A Tamié, un sherpa (qui pour moi est comme un frère 😉 ) serait venu me récupérer en voiture. En effet, il habite à une soixantaine de kilomètres.

Malheureusement, début septembre, date prévue de la sortie, il travaille jusque très tard et ne peut donc pas venir avant 22 heures. Ce qui fait tard. Très tard… Trop tard…

Un membre du Conseil a alors émis l’idée de rajouter ces 70 km aux 180 initialement prévus, afin de me rendre chez lui directement. Après une rapide concertation, cette hypothèse a été éliminée. La distance était trop importante pour mes cuisses et mes fesses.

Il a donc été entrepris de revoir le concept de la balade. Le cahier des charges a été réécrit de cette manière :

– Passer à Tamié.

– Limiter la sortie à 1 seule étape.

– Ne pas dépasser 180 km.

– Finir la sortie à St Jean de Maurienne.

En toute logique, il a été proposé de décaler le départ de la sortie à 70 km de Villefranche, ce qui a été exclu compte-tenu de la perte de temps trop importante (trajet en train, etc…).

Les possibilités s’amenuisant, il n’en a été retenue qu’une seule : partir et arriver de Saint Jean de Maurienne. Pour na pas faire « un bête aller-retour » de St Jean à Tamié, une boucle reliant St Jean, Albertville, Tamié, Aiton et St Jean a été validée. La « petite côte » permettant de relier Saint Jean de Maurienne à Albertville, ou plutôt La Maurienne à La Tarentaise, va pimenter cette sortie de 155 km et compensera laaaaargement la « perte » des 25 km prévus auparavant.

J’ai parlé de « début septembre ». Rien n’est officiel, j’attends l’accord de mes congés. Dans ce cas, ce serait la semaine du 8 septembre. Soit 4 semaines pour peaufiner l’entraînement, et soigner l’alimentation.

Dans un prochain billet, je présenterai le parcours, puis détaillerai par section de 15 à 30 km.

Pour revenir sur l’entraînement, tout se passe bien. On peut s’en rendre compte sur la page de suivi. Je me sens plutôt en forme, ce qui est de bonne augure pour le mois de septembre.

Jan 202014
 

Ça y est, les rendez-vous 2014 sont fixés ! Il y en aura deux. Les dates restent à définir, mais c’est secondaire.

Chacune de ces épreuves se dérouleront sur une journée.

Sans surprise, la première – et la plus importante – est Arnas-Tamié. Je présente ci-dessous le parcours ainsi que le profil altimétrique :

On note deux difficultés : le col de l’Epine et le col de Tamié. L’ensemble fait près de 190km, tout de même… Avec un départ dans les 4 heures du matin, c’est jouable… Je précise qu’il n’y aura pas de retour en vélo. Ce sera en train ou en voiture 🙂 … Il existe une variante à ce parcours, qui me ferait passer par le « Nord », Nantua, Annecy, … Ces deux itinéraires font la même distance. A priori, je retiens le passage par le « Sud », car globalement plus « plat ».

Passons à la seconde épreuve. Il s’agit d’un « bonus » qui me tient particulièrement à cœur, puisque ancré dans mes souvenirs : j’ai nommé le Ballon d’Alsace ! Bien sûr, un « Ballon d’Alsace » tout seul n’est pas très intéressant. J’ai donc concocté une boucle au départ de Belfort, pied-à-terre potentiel… Ce que je n’avais  prévu lors de l’élaboration du parcours, c’est que je devais aussi me payer un Ballon de Servance… rien que ça… Mais sur 100 km, c’est tout à fait faisable ! N’oublions pas que j’ai à mon actif un St Jean de Maurienne – Galibier !

Voici donc le détail de la balade :

Pour ne pas passer à côté de ces sorties, je me prépare plutôt activement. Je profite pour sortir entre deux jours de pluie, et le reste du temps, j’effectue mes exercices sur home-trainer, au milieu du salon et sous un « déluge » de sueur…

Le suivi de l’entraînement 2014 est disponible dans le menu en haut de la page. Au 19 janvier, je suis à 260 km. On peut espérer atteindre les 300 km de moyenne par mois, ce qui, théoriquement, devrait donner 3600 km sur l’année. C’est peu, mais déjà pas mal pour un « moi »…

Déc 092012
 

Bonjour à tous !

Vous êtes arrivés sur le premier article du nouveau blog consacré à mon projet sportif. C’est dire si cette idée sent le neuf !

L’idée ? C’est de relier Combs-la-Ville (77) à Tamié (73), en vélo et en solitaire !

De la préparation physique, en passant par les détails techniques, les problèmes logistiques, les difficultés du parcours, etc…, ce blog me permettra de partager avec tous l’avancée de cette belle aventure jusqu’à, je l’espère, sa réalisation l’été prochain !

À très bientôt !